AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionCalendrier

Partagez | 
 

 L'Île des Brumes

Aller en bas 
AuteurMessage
Nérée de Lymnades
Conseil
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 04/02/2018

MessageSujet: L'Île des Brumes   Dim 11 Fév - 14:48

Citation :
L'Île des Brumes


L’Île des Brumes tient plus de la destination légendaire, une escale perdue et redécouverte, oubliée des cartes maritimes des siècles durant. Ainsi donc la végétation a repris ses droits sur les quelques installations contemporaines aux premiers explorateurs humains, et le vieux temple ésotérique tient à présent plus des ruines antiques que d’un lieu de foi. De fait les rassemblements se font aussi dans les cavernes opposées à la baie d’amarrage vaguement aménagée.
Pour autant, seuls le cercle des mystiques et l’oracle sont autorisés à s’y rendre, et les témoignages sont aussi rares que ces initiés.

Car située plus au nord du Continent, des glaciers se sont formés parmi les récifs et influent grandement sur le climat de l’île. Tout un pan est alors couvert de neige, satisfaisant la faune essentiellement composée d’ours et phoques.




[HRP : Phasing au cap du Forban, Fjord Hurlant]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nérée de Lymnades
Conseil
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 04/02/2018

MessageSujet: Re: L'Île des Brumes   Mar 10 Avr - 17:20

Citation :
Les Temples

S’il est de notoriété commune que les prêtres et assimilés au concile des mers se retrouvent sur l’île des brumes pour célébrer autant que débattre des humeurs du large, rares sont ceux à pouvoir prétendre avoir assisté à l’un de leurs rassemblements. A dire vrai, différents temples sont disséminés sur cette surface grossière, une majorité d’entre-eux dissimulés par les cavernes enlaçant l’Est, chacun ayant son usage de circonstance.

Le cercle extérieur tout d’abord, des ruines aux colonnes brisées depuis des siècles, conservées en l’état, accueille la face la plus visible du concile : théâtre des grands rassemblements et complaintes, des offrandes comme des nouvelles investitures, d’aucuns le considèrent comme le site principal des mystiques.


[Phasing à définir]

Le cercle intérieur se compose ensuite de trois autres temples d’envergure et attraits disparates :

La salle des vestales borde l’entrée des cavernes, délimitée par des récifs vertigineux et, aux dires des sœurs, un haut-lieu de sophistication : le mur des songes où se développent les prières comme autant d’arabesques tentaculaires. A l’exception de l’Oracle, aucun homme n’est admis en ces lieux, et l’on ne peut qu’imaginer un palais creusé dans le roc parfumé des embruns.
En outre c’est en ces lieux que les mixtures propres des sacrifices sont conçues, et que les prêtresses organisent la défense de l’île au quotidien.


[Phasing au Cap du forban]

Le dôme des récifs, un palais miniature sculpté dans la pierre brute, tout aussi près du rivage, est quant à lui réservé aux plus éminents représentants du concile, tout particulièrement des prêtres et proches de l’Oracle, parfois des agents immergés. S’il se satisfait d’une sobriété apparente, des statues y sont disposées, figures fantasmées de la Grande Verte.
On y discute des derniers événements et de la destination prise par le Conseil du Fanal, mais également du fonctionnement interne du culte.


[Phasing au temple de Brassenoire]

La chambre des visions enfin, seulement accessible au chef spirituel du concile et son augure, quoiqu’il y eût quelques exceptions par le passé, se situe au plus profond des cavernes, au-delà des dédales ombrageux, là où terre et mer se côtoient pour ne former qu’une simple passerelle aux plus sages. Une simple cavité où les cascades s'alignent.
L’Oracle y communie avec les forces abyssales, recueillant par ce fait leur bénédiction pour la soumettre à l’ordre.


[Phasing au bout de Brassenoire]

Tous ont en commun une prédominance de l’artisanat sur l’art véritable, ainsi qu’une architecture plutôt étouffée par l’étroitesse des cavernes.
Il arrive que des grondements désincarnés s’échappent des profondeurs, comme le râle d’une créature que le temps aurait autant rongé que les empires se succédant.

Pour plus de détails sur les rites, voir chroniques du Concile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'Île des Brumes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Victoria's secret
» Livres de Megan Brownley

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'Ancrage :: La Boussole :: Cartographies-
Sauter vers: