AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionCalendrier

Partagez | 
 

 [Le Trésor de l'Augure] La ruine de Valsemont: Les couleurs de la maison d'Estalion

Aller en bas 
AuteurMessage
Loceris Greer
Conseil
avatar

Messages : 65
Date d'inscription : 05/02/2018
Age : 21

MessageSujet: [Le Trésor de l'Augure] La ruine de Valsemont: Les couleurs de la maison d'Estalion   Mar 1 Mai - 20:09

Citation :
Intitulé: La ruine de Valsemont: Les couleurs de la maison d'Estalion
Type de mission secondaire: Diplomatie



Description: Des documents trouvés dans la bibliothèque suggèrent que la famille d'Estalion, ancienne propriétaire des lieux, a été spoliée de ses terres par Heathen Karsgard grâce à des manipulations politiques et divers complots. La généalogie de la famille regroupée par vos soins montre qu'un héritier est supposément encore en vie, probablement exilé à Hurlevent. Faites jouer les contacts du Fanal et retrouvez cet héritier, puis trouvez un moyen de lui faire céder ses terres. On peut apprendre à Hurlevent qu'il est considéré comme un petit bourgeois sans envergure.

Localisation: Valsemont / Hurlevent

Effectif recommandé:
1 personnes

Parution: 01.5.38 à 20h10

Récompense:

  • 10 points d'expérience
  • Titre de propriété de Valsemont





Dernière édition par Loceris Greer le Sam 5 Mai - 15:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grace Darrenfall
Négoce et Diplomatie
avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 26/03/2018

MessageSujet: Re: [Le Trésor de l'Augure] La ruine de Valsemont: Les couleurs de la maison d'Estalion   Mer 2 Mai - 11:21

Grace Darrenfall, Négociante
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grace Darrenfall
Négoce et Diplomatie
avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 26/03/2018

MessageSujet: Re: [Le Trésor de l'Augure] La ruine de Valsemont: Les couleurs de la maison d'Estalion   Jeu 3 Mai - 19:16

Citation :


“Estalion”

Ce nom avait trotté dans la tête de Grace à partir du moment où elle avait quitté cette fichues salle avec ces fichues balances et ces fichues pierres. Laissant à Astyth et Ivan le soin d’étudier les documents et la clef trouvée, il lui revenait d’assurer que les terres récemment investies leur reviendrait.
Elle s’embarqua derechef pour Hurlevent, ayant envoyé au préalable un message crypté par pigeon voyageur aux agents présents à Hurlevent pour retrouver le fameux héritier. Elle se sépara de ses armes et de son masque pour revêtir une robe et l’air altier que les nobles de la capitale apprécient tant; les messages de retour ne tardèrent pas à arriver.

Le dernier héritier en vie, Leonard d’Estalion, étiait un bourgeois sans importance, vivant de la rente d’un petit entrepôt sur le port. Pas de femme, pas d’enfant, et pas d’avenir, en l’occurence. L’homme avançait vers la cinquantaine et avait sûrement été bercé par les récits des mythiques terres de ses ancêtres.

Elle lui fit envoyer une lettre en main propre, portée par l’une des domestiques de la maison. Plutôt jolie, pas renversante, avec un visage poupon et des joues roses inspirant la confiance. Cette lettre était une invitation à dîner en sa compagnie. Elle fit préparer et décorer la salle à manger comme si l’invité était un des plus haut dignitaire de la région, s’assura du faste presque ostentatoire du repas, et revêti l’une des robes du soir confectionnées par le Vicomte. Le but: lui en mettre plein la vue. Le rendre envieux et admiratif, étourdir tous ses sens tant par le vin que par la richesse des plats et l’exhubérence des tentures.

Elle plaça en attendance les plus beaux et les plus qualifiés des domestiques pour accueillir d’Estalion. Certainement le nom du Vicomte serait suffisant pour assurer sa venue.

Une fois arrivée, elle l’assira dans l’un des salons avec un vin d’Elwynn, où elle commencera par les politesses; se présenter, le charmer à coup de sourires candides et de compliments, avant de lui annoncer la nouvelle: Valsemont a été libérée du joug de Karsgard.

Hélas, mon cher, force est de constater que vous n’avez pas les moyens d’entretenir vos terres, que ce soit d’un point de vue financier ou politique, ou même en terme de main d’oeuvre. Vous êtes un homme charmant, il est vrai, mais le charme seul ne permet pas de maintenir un domaine, croyez-moi, je le sais mieux que personne.

Un sourire compatissant, quelques battements de cils, de quoi lui faire oublier les réflexions à peine voilées.

D’autant plus que vous n’avez ni femme, ni enfant, et vous approchez de votre demi-siècle. Quand bien même les terres fussent de nouveau votre, combien de temps avant qu’elle ne se retrouve à nouveau sans maître ? Comprenez, mon ami, le Vicomte est peiné de voir votre famille tomber dans une telle situation. Arraché à vos racines, privé de votre grandeur passée. Non, non, non, cela ne va pas du tout. Il nous faut trouver une solution, ENSEMBLE, monsieur d’Estalion. Nous sommes près à vous venir en aide, mais sachez que l’on ne peut agir simplement par bonté de coeur.

Ce qu’il vous faut, monsieur d’Estalion, c’est une réputation. De quoi redorer votre blason, et je doute que vous trouviez cela en Valsemont. Nous sommes cependant capable d’exploiter vos terres, d’en tirer ses secrets. Je sais que ce n’est pas là-bas que vous trouverez votre salut, ce qu’il vous faut, c’est une épouse titrée ou fortunée, et un héritier pour assurer la pérennité de votre nom. Et comme vous le savez... Monsieur d’Éléos a beaucoup d’amies. Je pense que vous voyez où je veux en venir, mon ami. Croyez-moi, c’est ce qui vaut le mieux pour vous.

Ce que Grace ne lui a pas dit, c’est que dans le cas où il refuserait, un incendie malencontreux se produira dans son entrepôt, le réduisant en cendre ainsi que la marchandise qu’il abrite; non seulement il perdrait sa source de revenu mais il devrait rembourser les marchandises détruites. Espérons que l’on en n’arrive pas là. Quel regrettable incident.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loceris Greer
Conseil
avatar

Messages : 65
Date d'inscription : 05/02/2018
Age : 21

MessageSujet: Re: [Le Trésor de l'Augure] La ruine de Valsemont: Les couleurs de la maison d'Estalion   Sam 5 Mai - 14:10

Citation :
«Une invitation ?»

Pour être très honnête avec lui-même, Léonard ne s'attendait pas du tout à recevoir un aussi beau pli en rentrant d'une journée de travail longue et infructueuse. Certes tous les jours ne ressemblaient pas à celui-là et il rêvait encore de ce que serait sa vie si ses parents et grands-parents n'avaient pas ruiné l'héritage de leur famille, son héritage. En l'ouvrant avec un vieux coupe papier, l'une des rares reliques emportées depuis Valsemont, il s'émerveilla devant la si belle invitation et se mit à imaginer la figure de celle qui avait pu écrire ces mots. Interrompu dans sa rêverie par une goutte de cire tombant sur son bureau, la taille de sa chandelle indiquait qu'il était déjà tard et que s'il voulait confirmer sa présence le lendemain, il devait se hâter d'écrire sa réponse...

Arrivé à l'immeuble dont le rez-de-chaussée abritait la boutique de soies du Vicomte, d'Estalion était on ne peut plus fringuant. Il avait demandé à son seul domestique de « sortir la toilette des grandes occasions », comme il aimait à le dire, et se pensait prêt à affronter quiconque se tiendrait derrière la porte qui lui faisait face. Il releva le menton, joua des épaules, prit les quelques pas qui le séparaient encore de la porte et frappa trois coups secs.

Il ressorti de l'endroit bien des heures plus tard, l'air hagard, las, fatigué voire même abasourdi. Le charme et le flot de parole de son hôtesse l'avait bien simplement battu, il se surprit à penser qu'un linge sortant du battoir d'un paysan d'Elwynn aurait meilleure allure que lui. Un soupir plus tard il releva la tête et tâcha de faire bonne figure, rentrant à pied jusque chez lui. Pestant contre lui-même de n'avoir su opposer que des paroles polies et des flatteries, il revivait la scène, où Grace le dépeignait comme l'homme qu'il était, pas si riche, passablement charismatique, privé de terres et moyennement intéressant. Il se voyait encore rougir, opposer quelques mots confus pour nuancer le propos implacable de la force tranquille qui gardait le dos droit et un sourire ineffable.

Les percées, frappes et estocs de la jeune femme avaient su mettre le pauvre ego de l'homme à vif, qui abandonna ses rêves de grandeur en quémandant une somme qu'il pensait raisonnable en échange du titre de propriété de ses terres. La clause de vassalité avait été une formalité pour lui, il se fichait bien de se savoir vassal ou seigneur, sa fierté n'existant que dans ses songes. Ce qu'il ignorait également, c'est qu'il avait demandé l'équivalent de quelques années de son salaire de marchand moyen à Hurlevent, soit une goutte dans l'océan des richesses du cercle d'influence des maisons kultirassiennes assemblées sous l'égide du Fanal.

D'Estalion arriva chez lui, et se rendit compte de sa stupidité, il avait voulu donner une image de lui seigneuriale, et avait oublié que l'essence même de ses prétentions résidait dans ce qu'il venait d'abandonner contre une bourse bien remplie. Il songea à faire demi-tour et répliquer avec l'ardeur et l'éloquence des gens de son rang, mais son caractère naturellement passif et las reprit le dessus, et ainsi, comme pour tous les autres sujets de sa vie, il abandonna, après tout la maison d'Eleos allait lui fournir de l'aide, et peut-être qu'enfin il pourrait vivre un simulacre de noble vie. Une épouse par dessus le marché ? Pourquoi pas, et alors malgré ces sentiments de défaite et de honte qui planaient au dessus de lui depuis qu'il avait quitté la jeune Comtesse, il se surprit à penser que la situation était en fait une grande amélioration de sa condition, et il afficha un sourire, niais.

« Aucun seigneur bien avisé,
Ne saurait oublier ceci,
L'or est un bien fort désiré,
Mais on ne cède pas pour lui.
»


Dernière édition par Loceris Greer le Sam 5 Mai - 19:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loceris Greer
Conseil
avatar

Messages : 65
Date d'inscription : 05/02/2018
Age : 21

MessageSujet: Re: [Le Trésor de l'Augure] La ruine de Valsemont: Les couleurs de la maison d'Estalion   Sam 5 Mai - 15:12

Citation :
Récompenses :

  • 10 expérience
  • Titre de propriété de Valsemont


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Le Trésor de l'Augure] La ruine de Valsemont: Les couleurs de la maison d'Estalion   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Le Trésor de l'Augure] La ruine de Valsemont: Les couleurs de la maison d'Estalion
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Saint-Pierre-du-Châtel, une ruine en plein centre de Rouen
» [Serviteurs de la Ruine] Organisation de la Croisade
» Photo Mystère
» utilisation des fards mais humide????????????????
» l'algérie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Proue :: Le Journal de Bord :: Table des missions secondaires :: Archives-
Sauter vers: