AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionCalendrier

Partagez | 
 

 Le Trésor de l'Augure (10/05/38)

Aller en bas 
AuteurMessage
Nérée de Lymnades
Conseil
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 04/02/2018

MessageSujet: Le Trésor de l'Augure (10/05/38)   Sam 26 Mai - 15:23

Citation :
Le trésor de l’augure – Premier Mouvement

Dans le sable nous progressions,
Sans grâce ni abnégation,
Mais de hargne bien fournis,
Et de nos armes munis.

Guidés par Merinth au temple,
Nous nous séparâmes encore,
Loceris luttant alors,
Sous une bulle de semple.

Karsgard était bien pourvu,
Dans cette lutte infinie,
Nous l’allions chercher aussi,
Une fois ses sbires vaincus.

Les soldats vite accablés,
Et nos lames de sang voilées,
Il ne restait qu’un sorcier,
Qu’Astyth alors put gracier.


Dans un registre plus prosaïque et pour étayer mes élans de quelques informations ; le ritualiste avait bien confiné le Comte et l’Augure qui s’affrontaient à coup de javelots et boucliers, et la tâche consistant à vider le temple de présence ennemie et de briser la canalisation ne se fit pas sans peine, notamment lorsque le sorcier invoqua un élémentaire d’eau. Notre prêtre et ce dernier se livrèrent alors une bataille de sortilèges sur les colonnes tandis que nous brisions les bracelets de l’entité.

Le trésor de l’Augure – Deuxième Mouvement

Le ritualiste mort,
L’Augure connut son sort.
Commandant aux mercenaires,
Qui bientôt nous encerclèrent.

Alors surgissant des flots,
Des soldats de Mancelion,
Féroces comme des lions,
Arrêtèrent ces fagots.


Le trésor de l’Augure – Ultime Mouvement

Le bougre s’enfuit dans une caverne,
Dont la porte scellée, mais sans gouverne,
Des rouages qu’il nous fallut défaire,
Dévoila sous nos yeux un sanctuaire.

Quatre objets infusés, son cube en main,
La menace du traître nous parvint.
Rendu surpuissant par un flux nouveau,
Il nous exécuta comme des veaux.

Nous revînmes pourtant, malgré la défaite,
Sans comprendre qu’il nous avait piégés,
Plié notre temps à sa volonté,
Figé le destin d’un coup de baguette.

Guidés par le Comte, il nous fallut composer
Avec une mort inéluctable
A l’esprit, un avenir exécrable,
Jusqu’à de tous ses objets le priver,

Et pouvoir les retourner contre lui.


J’ai moi-même du mal à saisir ce qui nous est arrivé dans ce sanctuaire, à présent délabré par les vibrations magiques résultant de l’affrontement. Pris dans une sorte de boucle temporelle, il nous fallut risquer par deux ou trois fois nos vies pour parvenir à rassembler suffisamment d’énergie en provenance des artefacts et enfin vaincre le sorcier félon. Quoi qu’il en soit : les objets sont saufs, l’ennemi oblitéré et je me retrouve avec un cube-caillou brillant bien agaçant.


Citerio


PS : Sans doute ce rapport manque-t-il de rigueur dans la synthèse des événements et leurs circonstances, mais j’ai horreur des formalités. N’en attendez pas plus de moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le Trésor de l'Augure (10/05/38)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (XXXX - 1624) Mister Crow "Le mauvais présage"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Proue :: Le Journal de Bord :: Rapports-
Sauter vers: