AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionCalendrier

Partagez | 
 

 Un soucis de taille

Aller en bas 
AuteurMessage
Adèle Sulivan
Agent
avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 11/04/2016
Age : 21
Localisation : Hurlevent

MessageSujet: Un soucis de taille   Mer 30 Mai - 1:30

Citation :
Intitulé: Un soucis de taille
Type de mission secondaire: Duel



Description: Un garçon du Campement des Bucherons a lancé la rumeur selon laquelle, notre établissement abriterait des prostitués à l'origine de son problème de «démangeaisons». Si nous savons tous que nos danseuses ont parfois des mœurs discutables, nous savons leur hygiène irréprochable. Un tel acte pourrait-être taxé de diffamatoire cependant, je crains qu'il ne faille régler le soucis à la source. Assurez-vous que le caïd en question reçoive une bonne correction. Le garçon est connu sous le pseudonyme de «Gueule-de-bois» et saurait à lui seul déraciner un arbre à mains nues. D'après nos informateurs, il serait chargé de la défense du territoire lorsque le guet vient à manquer. Décrit comme fort bien qu'un brin idiot, seule la force saura le raisonner. Faites-en un exemple «parlant».

Localisation: Fôret d'Elwynn

Effectif recommandé:
1 personnes

Parution: 30.5.38 à 10h35

Récompense:

  • 8 ancres





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Olgierd

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 26/03/2018

MessageSujet: Re: Un soucis de taille   Mer 30 Mai - 18:26

Citation :

L'agent du Fanal : Abel Olgierd, aura fait savoir qu'il se chargera personnellement du séditieux de la Forêt d'Elwynn. Il lui fera passer un message ce soir, à l'abri des regards.

(Un texte suivra dans la soirée !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Olgierd

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 26/03/2018

MessageSujet: Re: Un soucis de taille   Jeu 31 Mai - 0:17

Citation :

Abel aura martelé les flancs de sa monture de ses éperons pour atteindre le village de bûcherons où se trouvait le fameux perturbateur. Il aura chevauché en fin d'après-midi jusqu'à ce que le crépuscule n'arrive, les derniers rayons du soleil léchant alors les cimes des arbres qui jonchent les bois. Les bruits des sabots ferrés de sa monture frappant les pierres de la route principale jusqu'au hameau.

Avant de l'atteindre il aura bien entendu freiné la cadence de son palefroi pour éviter de traverser les lieux en trombe comme un voleur de charrette, contournant alors la voie pavée pour se glisser dans la sombre forêt, éclairé uniquement des étoiles du firmament. Il aura retiré ses pieds des étriers avant d'attacher son compagnon autour d'un arbre, la gratifiant d'une caresse sur la tête au passage avant de marcher depuis les ombres jusqu'aux maisonnées.

L'agent n'était ni un chevalier, ni un homme d'honneur. Il comptait régler son compte en utilisant la ruse et la surprise, étant également très limité en force physique comparé à ce fameux "Gueule-de-bois". Mais ce dernier partageait le vice de nombreux hommes en ce monde : les femmes. Abel allait s'en servir, il arpenta alors les chemins de terre du village, à la recherche d'une chose bien précise, vêtu d'une longue tenue aux teintes sombres de brun et de noir. Englobé d'une pèlerine dont le capuchon masquait déjà sa chevelure albe, discernable entre tous.

Il alla alors à la rencontre d'une femme quelconque, bien que peut-être un peu plus séduisante que la moyenne locale, qui vendait ses services contre quelques pièces de cuivre. Il lui aura alors simplement demandé en utilisant sa persuasion, et une pièce d'argent, de trouver ce fameux colosse qui devait se bâfrer dans une taverne ou ailleurs. Précisant à la demoiselle aux mœurs simples de ne pas faire mention de lui ou de cet échange, lui indiquant un endroit isolé du hameau ou amener sa "cible" pour lui proposer ses services à l'abri des curieux ou des voyeurs.

Une heure passa, peut-être deux, jusqu'à ce que le grand nigaud musculeux ramène le bout de son nez derrière une grande maison qui masquait parfaitement ce qu'il allait se passer. Et sans crier gare. Le spadassin sorti d'un angle mort, masqué de sa mante, il empoigna une sarbacane de fortune pour propulser d'un souffle un projectile qui alla se loger dans la jugulaire de l'ahuri, qui pensait se retrouver en plus charmante compagnie. Son sang ne fit qu'un tour alors que Abel remonta son foulard sur sa bouche et son nez, en se précipitant vers le géant au regard badaud. Il rétorqua d'une lourde frappe mais trop lente,  son cœur sous stress propulsant plus de sang dans l'organisme et donc laissant la toxine agir plus efficacement, pour ses réflexes en se logeant dans ses muscles. L'agent répondit d'un vif pas de côté pour esquiver avant de venir le frapper, d'un geste circulaire, à la mâchoire de sa matraque , dont l’extrémité était cerclée d'une bande métallique, clairsemée de cônes robustes. Sa bouche se tordit dans un angle improbable, l'empêchant de crier sur le coup, surpris. Il s'en suit alors un second coup d'une arme similaire dans la seconde main de l'agresseur, qui pulvérisa sa rotule dans un craquement osseux, ce qui l'obligea à mettre genou à terre. Empoisonné, fracassé et surpris, l'idiot local se retrouva bien vite rué de moult coups à des endroits ciblés et fragiles.

Avant qu'il ne perde conscience, Abel aura dégainé son stylet, dont le fourreau cerclait sa cuisse, pour le poser contre la gorge du vaincu. Lui glissant les mots suivant : "Si tu fomentes encore de fausses rumeurs sur la Vigne Espiègle, il t'en coûtera ". Et sans attendre de réponse, si ce n'est son air perdu, l'agent lui décocha un coup de pommeau lesté dans la tempe pour le faire sombrer. Il se releva alors, retirant la fléchette dans son cou, avant de venir dégrafer une gourde à sa ceinture, répandant son contenu sur le corps de l'inerte, de l'alcool, qui sentait fort. Les gardes le retrouveront là, toujours vivant au petit matin, ils concluront, à l'odeur, d'un règlement de compte entre deux hommes avinés. Quoi qu'il en soit. Abel aura regagné sa monture bien rapidement après son tabassage en règle, évitant de le tuer pour quelques rumeurs. Reprenant la route sous le voile de minuit.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adèle Sulivan
Agent
avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 11/04/2016
Age : 21
Localisation : Hurlevent

MessageSujet: Re: Un soucis de taille   Sam 2 Juin - 18:32

Citation :
Lorsque l'aurore pointa le bout de son nez, les factionnaires d'Elwynn se chargèrent d'enquêter sur la brute. De longues heures passées à essayer de comprendre et appréhender le conflit. Les gardes étaient un peu potaches et ne constatèrent rien de plus que la victime encore endormie d'une petite bagarre.

L'honneur de l'entreprise sauvée, Abel fut récompensé comme convenu par Sulivan au deuxième jour du cinquième mois.

Récompense:

  • 8 ancres

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un soucis de taille   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un soucis de taille
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un soucis de taille avec quelques un de vos collegues peu scrupuleux (ça existe)
» taille de la lavande
» vêtements de la taille 2 ans à la taille 42
» petit soucis post-accouchement....
» Taille meuble

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Proue :: Le Journal de Bord :: Table des missions secondaires :: Archives-
Sauter vers: