AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionCalendrier
anipassion.com
Partagez | 
 

 [Marine] L'armada du Fanal

Aller en bas 
AuteurMessage
Loceris Greer
Conseil
avatar

Messages : 65
Date d'inscription : 05/02/2018
Age : 21

MessageSujet: [Marine] L'armada du Fanal   Ven 16 Fév - 18:34

Citation :


La Marine du Fanal



Présentation :

          La Marine est l’organe central de la guilde, la plaque tournante des activités licites qui permet de faire le lien entre objectifs, contrats, missions, et leur réalisation. C’est dans cette branche du Fanal que sont administrés les navires, leurs équipages, leurs capitaines mais aussi la table des missions régulières.

          Les membres de la Marine sont d’ordinaire des personnes sensibles au milieu militaire et habituées aux conditions de vie sur un navire. Elles se doivent d’être disciplinées et accomplissent leurs missions au nom de l’intérêt du cercle d’influence. Guerriers et mages de tous horizons peuvent prétendre rejoindre cet ordre et se mettre au service du Fanal, qu’ils soient originaires de Kul Tiras ou non. Plutôt éloignés de l’aspect mystique et brumeux des Immergés, les membres de la Marine agissent de façon officielle, du moins au regard des autorités de l’Alliance et des lois en vigueur. Bien entendu, la position de pivot que constitue la Marine indique qu’elle fonctionne de pair avec les négociants et les Immergés, en permanence.

          Le capitaine de la Marine du Fanal n’est autre que le Comte marchand Greer, seigneur de Rivenoire, et référent lors de l’attribution des missions et des contrats aux officiers en charge.



--------------------------------------


         - « Capitaine ! On a reçu le bon de livraison du manoir, la cargaison est en soute, nous sommes prêts à lever l’ancre, tonnait-il en montant sur la passerelle.
         - Très bien quartier-maître, attrapez les derniers mousses, faites débarquer les débardeurs, et sonnez la cloche. »

          Le capitaine Hercule, bien connu des hommes de Rivenoire, prit place sur le pont supérieur du navire aux côtés du navigateur et du prêtre immergé. Il coula un regard à ce dernier qui le lui accompagné d’un hochement approbateur, tous les voyants étaient au vert. Plus loin sur les docks, les portefaix entendirent la voix puissante du capitaine colossal couvrir la voix de la cloche du port tandis que l’ancre remontait lentement et que les marins s’attelaient à désarrimer le navire.

         - « Sortez-moi ces voiles et virez de bord, les mers du sud nous attendent ! », furent les derniers mots audibles provenant du navire « La Perle d’ébène », magnifique galion commercial voguant sous pavillon Greer tandis qu’il s’éloignait vers le large.

          Sur les hauteurs de la ville portuaire, accoudé non pas au bastingage mais au balcon de son manoir surplombant de toute sa hauteur la rade de l’île, Loceris Greer, Comte et maître de Rivenoire s’octroya le droit de sourire un peu en cette clémente matinée. Son visage tourné vers les embruns était figé d’un éternel sourire énigmatique qu’Elle seule savait déchiffrer. « La Perle d’ébène » s’en allait pour un voyage de plusieurs semaines en direction du sud des Royaumes de l’Est, vers un comptoir de bois et épices que seuls les membres d’un cercle assez particulier pouvaient prétendre connaître et rejoindre.

          La veille même, tard dans la soirée, une missive parvint à la porte « d’affaires » de la demeure des Greer. Le Vicomte avait déniché un contrat juteux et une occasion parfaite de « mener sa barque », comme il aimait tant à le dire, sous réserve que le navire du capitaine Hercule rejoigne le comptoir du Fanal dans les plus brefs délais. Après tout Bartimée se moquait bien de savoir si le Comte et administrateur de la flotte Kul’Tirane était en mesure d’honorer sa part du devoir, si un navire et son équipage pouvaient être déroutés brusquement et partir dans la catastrophe le lendemain matin même. Il s’en moquait pour la bonne et simple raison que ce n’était pas son problème, mais celui du Comte, qui lui-même avait peu dormi pour organiser le voyage imprévu mais ô combien lucratif pour leur organisation commune.

          Le capitaine choisi par le Comte avait été une évidence en soi, et la décision la plus facile à prendre. Restait malheureusement à dénicher un équipage averti de l’importance du Fanal, et faire mander en pleine nuit le mystique de l’abbaye des sources qui accompagnerait le navire. Le vieux Nérée de Lymnades était déjà probablement au courant de l’affaire et avait d’ores et déjà devancé le Comte à qui l’on rapporta qu’à l’arrivée de l’émissaire à l’abbaye, le prêtre des mers était déjà sur le pied de guerre, prêt à chevaucher jusqu’à Havre-Noir. Enfin, l’étape la plus difficile pour lui fut de trouver un messager pour faire porter le contrat scellé et de l’infiltrer au sein du navire sans que les marins ne suspectent une activité louche malgré leur connaissance de l’affaire. Loceris aimait le cloisonnement, tout comme les agents Immergés.

          Repoussant le balcon, se redressant, le Comte de Rivenoire s’en retourna à son bureau et indiqua à son page de faire entrer l’équipe d’intervention militaire pour le souci qui lui était à l’ordre du jour. Pour servir les intérêts du Fanal, ils étaient attendu, à Kul’Tiras.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Marine] L'armada du Fanal
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Marine à voile] L'ARMADA DE L'ESPOIR
» Marine chinoise - Chinese navy
» Les actualités de la Marine Française
» Portuguese Navy - Marine portugaise
» objets de la Marine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Proue :: Présentation du Fanal-
Sauter vers: