AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionCalendrier

Partagez | 
 

 [Personnage] Adèle Sulivan

Aller en bas 
AuteurMessage
Adèle Sulivan
Agent
avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 11/04/2016
Age : 22
Localisation : Hurlevent

MessageSujet: [Personnage] Adèle Sulivan   Lun 5 Fév - 18:50

Citation :
Nom: Sulivan
Prénom: Adèle
Âge: Dans la trentaine

Allégeance: Maison d'Éléos, Maison Greer, Le Fanal
Titre: Dame Mésange, «Madame Sulivan»

Profession: Courtière pour le compte du Fanal, Teneuse du cabaret de la Vigne-Espiègle, Capitaine du Bohème Pourpre, de l'Amant et du Beau-Merle, Assistante du Vicomte et Peintre aux cours d'Aiglepic, de Mysir, d'Endurance et d'Hurlevent
Rôle au sein du Fanal : Immergée, courtière notable et chargée de certaines relations internes à l'Alliance






Origines: Issue d'une noblesse mi-kultirane mi-lordaeronaise, elle s'installe très tôt avec sa mère, son frère et son père à Lohaldrine, une cité du marquisat de Lorgendhel. Son père, baron de naissance, s'y voit propulsé Vicomte au prix de quelques années de loyaux services et régit pour le marquis, les affaires publiques et privées de la petite région prospère. Ami des arts, il laisse sa femme, artiste et mage kultirane ouvrir une petite académie à laquelle Adèle adhérera très vite. Ses jeunes années restent calmes, bercées par la candeur d'une vie de cour simple bien que faste. Elle y grandit sagement, évoluant au gré de ses apprentissages et de ses rencontres, toujours accompagnée d'Hector, son aîné.

Alors que la peste sévit en Lordaeron, Lorgendhel est touché de plein fouet. Après la mort présumée de sa mère, Adèle fuit vers Kul'Tiras avec le reste de sa famille, laissant dans le sillage de son départ patrimoine et richesses. Les première années sont rudes, chacun doit apprendre à conjuguer avec un rythme de vie plus classique. Adèle s’acclimate assez bien au cadre de vie rustique bien qu'elle ne se rende utile que peu fréquemment. Il lui arrive de disparaître pendant des heures dans les rues de la capitale, s'étonnant d'un rien tant le charme brut de la ville lui sied. Pour l'heure, son père et son frère veillent à ce que tous mangent à leur faim, et, ne pouvant compter sur Adèle pour les tâches subsidiaires, essayent de lui faire valoir une place de prestataire à différents salons de danse et autres marchés picturaux, dans le but de tirer profit de son art. C'est un échec cuisant qui attend la famille dans les premiers mois, cependant, à force de rigueur et d'acharnement, la cause du Vicomte semble intéresser quelques bourgeois de la ville. Aussitôt impliqué dans les affaires de quelques boutiques grappille-t-il informations et invitations pour forcer l'entrée des portes de la cour. Obtenant ce qu'il désire à mesure de temps, le Vicomte s'empresse de gagner les soirées mondaine de la noblesse kultirane. La première fois qu'elle y est conviée, Adèle est victime d'une éruption cutanée, et doit, sous ordre de son paternel, se cacher la tête sous un masque improvisé.

À la cour des Portvaillant, le père de Sulivan s'intéresse de prêt aux alliances qu'il peut entretenir. Adèle a captivé les foules sur un coup de chance en dissimulant son identité à une soirée où personne était masqué. Y voyant un filon exploitable, le Vicomte force sa fille à se produire lors de fêtes nobles à Boralus, Mysir et Tirasgarde entant que danseuse, peintre et musicienne. La technique marche bel et bien. En camouflant son visage derrière voiles et autres loups, Adèle voit s'ouvrir les portes d'un univers flamboyant et s'y amuse pleinement, en gardant dans sa manche un avantage certain, celui de n'avoir dévoilé son jeu à personne. Cependant, les représentations s'enchaînent, et parviennent à occuper trop de temps dans la vie de la jeune fille. Et lorsque le Vicomte, son père, l'entraîne dans une énième course au mécénat elle lui confesse ne plus supporter son train de vie et prétexte avoir besoin de vacances. Rien n'y fait, son sort est lié à la volonté patriarcal et sa vie ne semble plus vraiment lui appartenir pleinement.

Les étés passent et bientôt, avec l'argent accumulé, le père d'Adèle achète une demeure au nom de son fils. Il pousse ce dernier à se lancer dans une carrière militaire et fait en sorte, grâce aux relations tissées par Sulivan, qu'il intègre une des section d'officiers de la marine kultirane. Pendant ce temps, Adele s'épuise, essoufflée par un rythme quotidien trop soutenu. Son père, lui promets la liberté et décide de sceller son sort à celui d'un riche marchand en échange d'une dote importante. Cet événement pousse Adèle à s'enfuir pendant plusieurs jours et à se rapprocher du seul contact que sa mère lui ait donné, un ami proche et membre de sa famille: Monsieur Bartimée d'Éléos. Ce dernier lui donne asile, à Mysir, et lui fournit l'aide nécessaire pour se débarrasser de son futur époux - un ennemi de longue date.
Sulivan sévit durant une soirée, faisant d'une pierre deux coups en empoisonnant son père en plus de son futur époux, dissimulant le poison dans les affaires d'une de leurs maîtresses communes. De là elle changea d'identité, délaissant le nom de Lira von Einsman pour celui d'Adele Sulivan, héroïne d'un conte que lui avait écrit sa mère jadis. De là elle devient proche du Vicomte qui l'a nommé capitaine du Bohème pourpre après l'avoir frauduleusement  diplômée de l'école de marine kultirane.


Description: À mesure que le temps passa, Adèle mesura ce qu'être une femme généreuse impliquait. D'origine menues et longilignes, ses formes se métamorphosèrent au fil des ans, jusqu'à récemment, élargissant la silhouette de l'artiste sans véritablement l'enlaidir. Encouragées par deux grossesses successives, ses hanches se  distendirent jusqu'à laisser place à des cuisses dominées par un galbe marqué et à un postérieur à l'origine de nombreuses retouches vestimentaires.

Gardant pour eux la superbe de sa jeunesse, les traits de son visage semblent eux s'affiner de plus en plus. Joues fines et émaciées trônent le long d'une mâchoire élégante, parsemées de légères tâches de rousseur discrètes. Surplombant la courbe souriante d'une paire de lèvres charnues, son nez aquilin donne l'accent à une beauté singulière, teintée d'artifices élégants comme cette poudre pale qui domine l'ensemble de son visage, ou bien ce noir subtile qui encadre le mauve malicieux de ses prunelles.


Dernière édition par Adèle Sulivan le Lun 19 Fév - 0:23, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adèle Sulivan
Agent
avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 11/04/2016
Age : 22
Localisation : Hurlevent

MessageSujet: Re: [Personnage] Adèle Sulivan   Lun 12 Fév - 22:41

Citation :
Nom: Sulivan
Prénom: Tyrinthe Grace Milande
Âge: Environs 3 ans

Allégeance/Appartenance: Maison d'Éléos
Titre: «Mademoiselle Sulivan»


Origines: Issue d'une union fortuite

Description: Bel enfant âgé de trois ans, Tyrinthe garde pour elle la beauté intransigeante de sa grand mère et le charme autoritaire de son paternel. Loin d'être dénuée de manières, cette très jeune demoiselle s'illustre en parfaite petite princesse tout au long de ses journées -sauf à l'heure du goûter, où la gloutonnerie semble irréductiblement l'emporter sur l'étiquette. Ses grands yeux verts, ombragés en partie par une expression de sévérité presque attendrissante, donnent l'accent à une chevelure blonde particulièrement lisse et à une peau d'albâtre. Trahie par une génétique qui sut traverser les âges, Tyrinthe semble marquée à la bouche par une mouche légère, encore tintée d'une frêle nuance bistrée.



Dernière édition par Adèle Sulivan le Lun 12 Fév - 23:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adèle Sulivan
Agent
avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 11/04/2016
Age : 22
Localisation : Hurlevent

MessageSujet: Re: [Personnage] Adèle Sulivan   Lun 12 Fév - 22:56

Citation :
Noms: Greer
Prénoms: Hoster & Elden
Âge: Quelques mois

Origines: Issus de l'union de Loceris Greer et d'Adèle Sulivan

Description: Depuis leur naissance cauchemardesque, les deux jeunes enfants n'ont de cesse de crapahuter le long des berceaux et de se suivre l'un l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Personnage] Adèle Sulivan   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Personnage] Adèle Sulivan
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Personnage racine
» Affichage du nom du personnage central
» Personnage sans nom impossible a supprimer
» Recherche générateur de personnage
» Le calvaire de Léa Seydoux et Adèle Exarchopoulos pendant le tournage de "La vie d'Adèle"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'Ancrage :: L'Équipage :: Portraits-
Sauter vers: