AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionCalendrier

Partagez | 
 

 Les chroniques de la Vigne Espiègle

Aller en bas 
AuteurMessage
Adèle Sulivan
Agent
avatar

Messages : 118
Date d'inscription : 11/04/2016
Age : 21
Localisation : Hurlevent

MessageSujet: Les chroniques de la Vigne Espiègle    Lun 5 Mar - 19:11

Citation :
«Ouverture de la Vigne espiègle !
Postes à pourvoir, artistes et serveurs, n'attendez plus.»


***

Quelques affiches auront fait leur apparition sur les murs de la ville. Et bien que certaines soient en meilleur état que d'autres,
toutes dépeignent le même visage de l'établissement: Celui d'une entreprise fastueuse et pleine d'exotisme.

Les rumeurs des quelques matelots qui ont d'ores et déjà voyagé vers Kul Tiras alimenteront celles de la capitale en racontant que l'établissement est un cabaret dansant qui était très en vogue à une certaine époque dans les contrées lointaines de l'archipel de Mysir.

Quelques «on-dit» parlent d'embauche et d'emplois bien rémunérés. D'autres racontent qu'il est plus que certain que n'importe quel artiste qui souhaiterait s'y produire serait invité à communiquer avec les organisateurs et autres teneurs.


***





Note HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adèle Sulivan
Agent
avatar

Messages : 118
Date d'inscription : 11/04/2016
Age : 21
Localisation : Hurlevent

MessageSujet: Re: Les chroniques de la Vigne Espiègle    Lun 5 Mar - 21:16

Citation :
Réminiscences



***

Au moment où elle pénétra l'enceinte de ses nouveaux locaux accompagnée d'Aspée et de Zeldris, Sulivan se rappela l'odeur des mêts, le scintillement des lanternes et le chant mélodieux des artistes. Les plumes, les éventails, les danses, la fumée des narguilés et le rire des convives. Il y a plusieurs mois, tout avait été balayé par une montée des eaux malchanceuse, les rives de l'archipel de Mysir souffrant parfois du mal de marées handicapantes. Sulivan avait fait le déplacement personnellement pour attester de la tragédie et de la perte de son cher établissement. Le souvenir des voiles luxueux à la dérive, des toiles de peintres nimbant l'écume et des cadavre flottant des plateaux sertis lui extirpa un soupir nostalgique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adèle Sulivan
Agent
avatar

Messages : 118
Date d'inscription : 11/04/2016
Age : 21
Localisation : Hurlevent

MessageSujet: Re: Les chroniques de la Vigne Espiègle    Mer 21 Mar - 23:20

Citation :
«A ce qui paraît, une partie des gains engendrés par les ventes sera reversée à l'Orphelinat d'Hurlevent, ou quelque chose du genre...»

***




Les rumeurs vont de bon train, colportant la venue d'artistes de la baie et de numéros de bardes pour animer l’événement. Certaines personnes parlent aussi des enchères et des marchandises qui affluent vers l'établissement. Antiquités et autres robes finement ouvragées semblent se mêler aux bruits criards de quelques bêtes plus ou moins sauvages...

***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adèle Sulivan
Agent
avatar

Messages : 118
Date d'inscription : 11/04/2016
Age : 21
Localisation : Hurlevent

MessageSujet: Re: Les chroniques de la Vigne Espiègle    Ven 23 Mar - 11:17

Citation :
«Une affaire rondement menée !»

***




La soirée d'inauguration se déroula sans encombres. Les prix grimpèrent de façon inespérée et la voix des acheteurs se mêlait aux douces mélodies entonnées par Citério. Le cabaret reprenait vie, s'affranchissant du fantôme de son passé trouble. La poussière avait laissé place à la fumée claire d'un encens exotique, les murs crasseux au charme de peintures et de rideaux, et les lustres dégarnis à des photophores enchantés du plus bel effet. Oui, c'était un franc succès. En dénotait la petite fortune amassée lors de l’événement et l’engouement qui poussa certains commerçants à se présenter au Vicomte en fin de soirée.

***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adèle Sulivan
Agent
avatar

Messages : 118
Date d'inscription : 11/04/2016
Age : 21
Localisation : Hurlevent

MessageSujet: Re: Les chroniques de la Vigne Espiègle    Dim 15 Avr - 22:19

Citation :
«Un peu plus à gauche, à droite... Par la grande Mer, faites preuve d'un peu de rigueur !»

***





Accrochée au panneau d'affichage du cabaret-théâtre, une note de Madame Sulivan aura fait son apparition. Large, manuscrite et décorée de quelques perles et plumes, cette dernière s'intitulera «Pour le changement, pour la Ville et pour notre Candidat». Au travers de quelques lignes, Adèle sommera ses amis, partisans et employé à postuler entant que grand électeur afin de venir en aide à Aldorey Kelbourg, candidat noble de son état. Elle y aura aussi fourni une liste de personnes à contacter sans que d'aventure, la tache des cinq signatures obligatoire ne devienne contraignante.


Agrafé à cette gigantesque note, un exemplaire de la lettre fournie à la Chancellerie.
Citation :

Madame Adèle Sulivan
Résidence de Monsieur Bartimée d'Éléos
Quartier commerçant, Hurlevent



Chancellerie Royale de Hurlevent
1 rue de l'Hôtel de ville, Hurlevent




Le quinzième du quatrième mois de l'an trente-huit





A l'attention de la Chancelière Farral,

Madame,

Par la présente je souhaiterais vous soumettre ma candidature au poste de grand électeur. En mon nom, Adèle Sulivan, représentante des intérêts de Lord Loceris Greer, comte de Rivenoire et chargée d'intendance, capitaine et courtière pour le compte de Monsieur Bartimée d'Éléos, anciennement grand argentier du Conseil de la Noblesse, Vicomte de Mysir de son état, patron de la Vigne Espiègle et de l'Ogre de soie, je m'engage à servir la cause des élections de la chancellerie du mieux qu'il me sera donné. J'ai pris en considération ce qu'une telle charge impliquait et vous soumets dès à présent les cinq signatures nécessaire à la validation de ma requête, en contre bas de ce paragraphe.



*Ci-contre, le papier aura été émargé à cinq reprises, d'une encre identique mais de plumes différentes. Anotées asymétriquement les noms de Feyrelith Mordingard, Minhalet Mordingard, Aedan Lyris, Regys Tisseran et Citério Brumaurore.*


 

En l'attente de votre réponse, je vous prie de bien vouloir agréer à mes salutations respectueuses,

A. Sulivan



«Chante ce que tu ne peux crier.»





***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adèle Sulivan
Agent
avatar

Messages : 118
Date d'inscription : 11/04/2016
Age : 21
Localisation : Hurlevent

MessageSujet: Re: Les chroniques de la Vigne Espiègle    Mar 17 Avr - 1:25

Citation :
«Laissez-vous guider Adèle, prenez une grande inspiration et désignez-moi une carte !»

***




Une roulotte aura fait du chemin depuis les bois de la pénombre, traversant les landes et les bois d'elwynn pour finalement arriver à Hurlevent. Débarquant dans le quartier des mages, les occupants de la caravane finirent par s'installer dans la cour de la Vigne Espiègle, se rependant en banderoles, flambeaux et autres petites tentes drapées de motifs tissés.

D'après les rumeurs de la cité, Sulivan aurait fait appel aux services d'une célèbre troupe de saltimbanques. Parmi eux, une cartomancienne  de renom, une danseuse, un jongleur et quelques autres artistes musiciens. Louant les services de cette troupe pour le compte d'une poignée de privilégiés, quelques tracts auront été distribués par les pages de la maison d'Éléos afin de convier l'entourage du Vicomte à une soirée dédiée à l'ésotérisme.






***

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mérinth
Immergés
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 05/02/2018

MessageSujet: Re: Les chroniques de la Vigne Espiègle    Ven 27 Avr - 0:51

NOTE HRP:

L'event aura finalement lieu le 28.4 pour des raisons d'effectif.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysange Delabay



Messages : 1
Date d'inscription : 27/04/2018

MessageSujet: Re: Les chroniques de la Vigne Espiègle    Lun 30 Avr - 20:36

En début de soirée, un parchemin, simplement enroulé d'un ruban bleu, a été déposé par un gamin des rues qui n'aura pas attendu de réponse.


Citation :



Hurlevent, le dernier jour du quatrième mois de l'An 38


A la vigne Espiègle
Il me faut vous le dire,
Il n’y a aucune règle,
Pour freiner le plaisir.

Entrelacs et soieries
Bêtes venues d’ailleurs
Samedi dans la nuit
C’était la fête au cœur.  

Rêveries et voyance
Arabesques et magie
Illusions et danses,
Nous auront tous conquis.

De l’avenir prédit
A la transformation,
D’un voyage infini
Aux douces visions

Difficile de choisir
Quel plaisir fut l’plus grand
Difficile de dire
Ce qui me plut autant.

Toute la troupe venue
Pour marquer ce moment,
Avait pour nous conçu,
Un spectacle étonnant,

Mais non pas stupide,
Ni même présomptueux,
Encore moins insipide,
Tout simplement joyeux.

Quand la guerre fait rage,
Quand la vilenie s’étend,
Il est toujours sage,
De partager ces moments,

Afin de repartir
Le cœur et l’âme en paix,
Et peut-être adoucir
Ce monde imparfait.

C’est donc pleine de joie
Que j’dédis humblement,
Ce p’tit acte de foi
En guise de r’merciement.


Lysange Delabay,

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les chroniques de la Vigne Espiègle    

Revenir en haut Aller en bas
 
Les chroniques de la Vigne Espiègle
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'Ancrage :: La Vigne Espiègle-
Sauter vers: